4.16 Kaboul

Les Talibans viennent de conquérir, sans coup férir, tout l’Afghanistan. Réaction de la presse européenne, de l’opinion publique : « échec cuisant de Biden », « défaite américaine ».

C’est avec tristesse que je fais ce constat, J’en suis navré , presqu’autant que par les évènements eux mêmes. Les Européens estiment donc que le soutien du camp de la liberté, de la démocratie, des Droits de l’homme, par la force s’il le faut, sont de la responsabilité des États-Unis et non pas de la nôtre ! Il y a une exception, bien sûr : la France est engagée militairement contre les islamistes en Afrique centrale. Politique fort discutée et peu populaire qui n’empêche pas la presse française d’estimer que la chute de Kabul est une défaite américaine.

Pour moi la chute de Kaboul est  une défaite du camp de la Liberté, de la Raison, de nos valeurs, des valeurs de notre camp et que c’est une victoire de l’obscurantisme. Obscurantisme du côté des Talibans qui s’explique par leur ignorance et, surtout, par leur islamisme. C’est aussi la conséquence de l’irresponsabilité des dirigeants afghans qui, pendant des dizaines d’années, ont empoché l’aide financière américaine, parfois en trichant, sans trop se soucier de la résilience de leur propre camp.

Espérons qu’il s’agisse d’une mise garde, d’un avertissement sévère pour notre camp.

Qu’attendons-nous pour faire l’inventaire des prescriptions du Coran et de la Sharia contraires à nos lois, à nos valeurs, d’exiger que ceux qui prêchent et enseignent chez nous l’Islam se distancent de tels archaïsmes, de la lapidation des femmes adultères par exemple, qu’ils acceptent  la liberté de conscience, la libertés religieuse, athéisme inclus ? Qu’attendons-nous pour traquer et pour punir de tels enseignements tout comme nous punissons la propagation de la haine raciale ?

Reste que probablement les évènements de Kaboul se révéleront avoir été une césure historique, causant des changements enpolitique internationale, de l’’opinion publique, chez nous et ailleurs. Ces évènements risquent d’augurer de nouveaux affrontements auxquels l’Europe, cette fois-ci, n’échappera plus.

JH, le 24 août 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.