Archives de catégorie : 2 – Politique nationale – société

2.20 L’affaire Monica Semedo

Il y a des années  Monica Semedo m’a interviewé, à la radio ou  à la télévision, je ne me  le rappelle plus.  C’est le seul contact  que j’ai eu avec elle.   Je ne  la  connais donc guère mieux que ne le font la plupart des Luxembourgeois. En tant que membre du Parti démocratique (DP) et ancien membre du Parlement (PE), cette affaire me met cependant mal à l’aise. Elle soulève, à mon avis, des questions, suscite des commentaires plus nuancés que les  critiques qui  fusent  maintenant  de toute part. D’où la présente. Continuer la lecture

2.18 Cogitations d’un oisif par temps de confinement

En ces temps de pandémie et de confinement, on se trouve parfois en mal d’occupation. On reprend alors le livre que l’on avait mis de côté, on essaye de mettre de l’ordre dans son bureau (tâche inaccomplie en ce qui me concerne), on essaye de réparer des oublis. 

Voici un essai de formuler quelques réflexions pour le cas où cela pourrait retenir l’attention de l’un ou l’autre désœuvré en quête de diversion. Continuer la lecture

2.16 Les religions devraient-elles tenir compte de l’évolution de la société ?

La réglementation du port d’insignes religieux et des mœurs vestimentaires tel le burkini (article 2.05), posent la question générale de savoir si les religions dues à une révélation divine et donc figées au départ, sont à même de s’adapter à l’évolution de la société. Continuer la lecture

2.17 Un bras d’honneur

Dans l’œil d’un voisin français,
mi-figue mi-raisin,
et à méditer par nous autres Luxembourgeois :

Au Luxembourg
entre l’essence qui baisse,
leur smic qui augmente,
les transports gratuits,
la législation du cannabis,
et j’en passe, c’est un
énorme bras d’honneur
à la France qu’ils sont
en train de nous faire…

—–

c’est vrai, et en plus, et c’est le comble: nous nous en rendons même pas compte…

J.H.

le 14 juillet 2019

2.06 Faut-il sauver la langue luxembourgeoise ?

Quelques réflexions à propos de la pétition n° 698:

Une pétition largement souscrite demande des mesures détaillées et fortes afin de consolider la pérennité de notre langue maternelle. Si la motivation de la pétition est respectable, la plupart des mesures proposées paraissent exagérées et même contreproductives. Seule l’exigence que le luxembourgeois soit consacré comme langue nationale paraît justifiée. La pétition devrait cependant mener à une discussion de sa raison fondamentale: faut-il continuer à encourager une croissance tous azimuts? Continuer la lecture