4.22 Elisabeth II à Luxembourg, une petite anecdote

Le décès d’Elisabeth II m’a ravivé un souvenir vieux de plus de 40 ans, un souvenir qui m’est cher et que je ne me permets de raconter maintenant.

Ce fut en 1976 lors de la visite d’État d’Elisabeth II à Luxembourg. À la suite d’un somptueux dîner au Palais Grand-Ducal, la Reine avait invité en retour à un dîner qu’elle donna au studio du Nouveau Théâtre. Vers la fin du dîner ou vers sa fin, je ne le sais plus, ni pour quelle raison, je quittais la table et entrais dans le salon aménagé pour l’occasion dans le péristyle attenant. D’en bas on entendait le brouhaha d’une foule de notables luxemburgeois que la Reine avait invités à une réception allant suivre le dîner d’en haut. Un orchestre militaire anglais y contribua à l’ambiance. Défense cependant pour ces invités de monter au premier étage.

Entrant dans ce salon provisoire, qui est-ce que je vois dans son coin le plus reculé ?  La Reine, toute seule, visiblement un peu perdue, mal à l’aise !

Je m’avançais vers elle et lui dis : Your Majesty, this is a surprise, and hardly according to protocol !

Elle répondit avec un petit sourire :  … it certainly isn’t !

Je me présenta alors comme membre du Gouvernement luxembourgeois et il  suivit pendant 5 ou 10 minutes une conversation des plus agréables : je découvris une personne charmante, d’esprit vif, drôle par moments, ayant la réplique rapide,  une interloctrice à laquelle je ne m’étais certainement pas attendu. Cette entrevue n’avait été ni sollicitée ni accordée, mais était apparemment acceptée des deux côtés : aucun sentiment de hiérarchie, décontraction apparente des deux côtés.

Survint finalement un officiel britannique, harassé et visiblement soulagé de retrouver sa Reine.

Je m’écarta et c’est la fin de cette petite anectode.

Je n’oublierai pas cette rencontre d’il y a plus de 40 ans !

JH, le 15 septembre 2022

2 réflexions sur « 4.22 Elisabeth II à Luxembourg, une petite anecdote »

  1. Beatrice Als

    Cher Jean,
    Je suis ravie pour toi que tu aies eu une si agréable conversation avec la reine. Cette histoire très particulière est comme un petit trésor.

    Nico et moi voudrions te faire une petite visite à partir de la semaine prochaine. Je te téléphonnerai,

    Bien à toi,

    Béatrice

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.